Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

TOUTES LES CHAMBRES D’UNE VIE

Parce qu’elles sont « le lieu de nous où toute chose se dénoue » (Aragon), les chambres inspirent l’écriture littéraire. Sophie Braganti nous guide avec beaucoup de finesse vers leurs mystères de jour et de nuit. Chambre de monastère ? « Monastère sans...

Lire la suite

LE ROMANESQUE DU SIECLE

Méditerranéen d’origine – né en Algérie, comme Jules Roy et Camus - Robert Merle (1908 – 2004) a remarquablement exprimé le romanesque du siècle qu’il a traversé tout entier. Une fervente biographie invite à (re) lire cette œuvre qui porte témoignage...

Lire la suite

LES VIES MULTIPLES D’UN NIMOIS LIBERAL

Mieux qu’une biographie, Laurent Theis nous procure une série de portraits – intimes, de groupes ou en majesté – de François Guizot (1787 – 1874). Davantage que la peinture convenue de l’homme d’Etat en son siècle, voici de multiples vies entrelacées...

Lire la suite

REFORME ? NON, REVOLUTION…

« Réforme », tome 8 de l’ »Histoire de France » de Jules Michelet (1798 – 1874), heureusement rééditée, paraît en 1855. Un quart de siècle, plus tôt, Guizot, dans son cours « La Civilisation en Europe » a fixé les cadres d’interprétation de cette rupture...

Lire la suite

AIMEZ-VOUS FAUST ?

C’est dans le cours d’une existence « sans risque » que le narrateur de ce récit déjanté et « faustien » reçoit à domicile le Diable. Jusque là il écrivait des articles consensuellement critiques dans des journaux convenus, publiait des « romans de moeurs...

Lire la suite

EUGENE DABIT, A HAUTEUR D’HOMME

De l’apprenti-serrurier ignoré, artiste-peintre méconnu, romancier célèbre de « L’Hôtel du Nord » Eugène Dabit (1898-1936), l’écrivain nîmois Marc Bernard a donné un étonnant portrait. « Il est des gens qu’on voit d’en bas, ou d’en haut (...) Avec Eugène...

Lire la suite

DANS L’USINE A RÊVES

Dramaturge comblé de « Topaze » et « Marius », Marcel Pagnol découvre le cinéma parlant en 1930, à Londres, avec « Broadway Melody « . Le réalisateur de « La femme du boulanger », chef-d’oeuvre du néoréalisme français, ne sait pas encore qu’il sera l’un...

Lire la suite

CHAQUE MOT EST UN INSTANT

C’est en se dérobant d’abord au conseil de Jean Paulhan que Georges-Emmanuel Clancier (1914) compose sa superbe autobiographie « Ces ombres qui m’éclairent » (1984-1989). A vingt ans il écrit « Quadrille sur la tour », le roman « d’un enfant exilé pour...

Lire la suite

1 2 > >>