Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

UN LA BRUYERE DU ROMAN POLICIER

UN LA BRUYERE DU ROMAN POLICIER Dans son essai « Mythologie du roman policier », le critique gardois Francis Lacassin (1931-2008) qualifie l’écrivain américain Raymond Chandler (1888-1959) de La Bruyère du roman noir ! On le vérifie en (re) découvrant...

Lire la suite

BARJAVEL, LE VOYAGEUR IMPRUDENT

La « noélite 3 », c’est la substance inventée par le mathématicien Saint-Menoux et le physicien Essaillon pour voyager dans le temps ! Munis de ce sésame par René Barjavel (1911-1985), (re) lisons donc les « romans merveilleux » de l’auteur du « Voyageur...

Lire la suite

CETTE CHERE VIEILLE DAME TONDUE…

André Gide (1869-1951), né de père uzétien, la porte deux fois sur les fonts baptismaux, en novembre 1908, mais la gésine est prématurée, puis en février 1909, cette fois la progéniture est viable. Et le nîmois Jean Paulhan (1884-1968) l’épousera quarante...

Lire la suite

L’ENCHANTEUR A BOUT PORTANT

1950 : c’est le temps où l’engagement littéraire procède souvent davantage du conformisme que du talent. Il faut, à peine d’excommunication intellectuelle, avoir lu Sartre et Camus. Quatre « hussards » - le mot est de Bernard Frank (1929-2006), critique...

Lire la suite

EN BONNE COMPAGNIE

En bonne compagnie, Raphaël Sorin, éditeur et critique depuis quarante ans ? Assurément ! Au côté du nîmois Marc Bernard (1900-1983) « compagnon de Barbusse, admirateur de Zola, un communiste, un autodidacte, qui sut parler en connaissance de cause des...

Lire la suite

LES PORTEURS DE TORCHES

L’Affaire Dreyfus (1894-1906) témoigne que – selon le mot d’Oscar Wilde – la réalité imite le roman, nous explique l’essayiste Etienne Barilier dans une étude remarquablement documentée. Tout dans cette histoire d’espionnage devenue crime d’Etat respire...

Lire la suite

UN GRAND CLASSIQUE FRANÇAIS

Né à Bruxelles, d’un père français, « portraitiste peu embrayé sur son époque », le futur anthropologue Claude Lévi-Strauss (1908), réalise en 1931 de petits travaux d’artisanat destinés au Pavillon de Madagascar de l’Exposition coloniale, histoire d’arrondir...

Lire la suite

REFUGES DE L’ECRITURE

Jérôme Garcin est comme le démon biblique Asmodée qui soulevait le toit des maisons pour découvrir l’intimité de leurs habitants. Il aime rencontrer les écrivains dans leur milieu de vie. C’est pourquoi son bel essai doit être pris, dirait Georges Duhamel,...

Lire la suite