Un fils de Sartre

Publié le par Michel Boissard

UN FILS DE SARTRE Le romancier Jacques A.Bertrand, né à Annonay (Ardèche), et qui vit et travaille à Paris, est un sartrien de stricte obédience. En effet, pour Anatole Berthaud, son héros littéraire et son double autobiographique : « Pas besoin de gril, l’Enfer c’est les Autres ! » Ce qui donne en jargon philosophique : sous le regard d’autrui, Je est un autre que Moi. Etre en dehors de soi, c’est bien pratique. On prend de la distance par rapport aux choses. Sauf, lorsque gamin, à l’école, on est le fils de l’instituteur. Y-a-t-il un bruit incongru ou quelque désordre en classe ? Qu’est-ce que c’est ? C’est Anatole, M’sieur ! Dans ses « Souvenirs d’enfance », Pagnol nous a raconté l’injuste destinée de qui est la progéniture du Maître. Ce trauma originel, Jacques A.Bertrand en fait le fil conducteur du récit de l’ordinaire existence d’Anatole… En famille, pour le repas dominical. Après la messe. Ou avec les filles. Celles qu’on embrasse pour la première fois. »Je suis resté très longtemps au stade oral. Après, je suis directement passé à l’écrit. » Interne au lycée, craignant d’être inculpé pour « masturbation nocturne en réunion » Viré de ce même lycée. Non pour le motif précédent. Mais parce qu’un « nommé Meunier y avait introduit de l’alcool. » Amoureux de Georgia, sa fiancée anversoise (d’Anvers). Tandis qu’une Beauvoir vous attend à domicile. Sévère et rigide, la voix de la conscience en quelque sorte… Puis, requis pour le service militaire. Où, amoureux du western, nourri au lait du « Train sifflera trois fois », il apprend le tir à la manière de Kit Carson, le héros de la BD fameuse de son enfance ! Et, en lieu et place d’une chanson de marche, interprète pour l’adjudant de semaine « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? » Des vers d’Aragon, sur une musique de Léo Ferré. Subtil, humoristique, nostalgique, universel, voici un beau roman d’initiation. Michel Boissard J’aime pas les autres, Jacques A. Bertrand, Julliard, 2007, 15 euros

Publié dans articles La Gazette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article