A LA RECHERCHE DE L’HOMME NU

Publié le par Michel Boissard

                                          

 

L’essayiste – belge – Michel Carly, nous l’avions rencontré – de façon inattendue – sur les chemins de Daudet en Provence, ou du côté de Maillane chez Mistral (2006). Nous le retrouvons – très naturellement – en compagnie de Simenon. Dans l’ombre lourde et lente du commissaire Maigret. Dont il nous procure l’intégrale des enquêtes ( Omnibus, 2007 – 2008). Le dixième et dernier volume réunissant 28 nouvelles qui, avec 75 romans, parus de 1931 à 1972, forment à la fois un massif renommé du « polar » et une authentique sociologie de l’homme nu. Préfacé par Dominique Fernandez, Pierre Assouline et Denis Tillinac, ce recueil redécouvre le talent de nouvelliste de Simenon. Romancier – loué par Gide lui-même -journaliste, chroniqueur,  mais aussi héritier de Maupassant ! L’art de l’écrivain de « Pedigree » réalise l’alliance sensible de la durée psychologique et du dessin à la pointe sèche d’un quartier, d’une situation, d’un personnage. La fameuse « atmosphère » qui identifie l’auteur des « Inconnus dans la maison ». S’y ajoute un romancier de la ville – prodigieux piéton de Paris, du Bd Richard-Lenoir à la rue du Chemin Vert, de la Place des Vosges à la Bastille… Et sans pouvoir démêler qui, du créateur ou de son héros, est enraciné le plus dans le terroir, nous suivons avec délices l’errance professionnelle de Jules Maigret du Bourbonnais à la forêt d’Orléans, de Bruxelles à la Rochelle…En quête de ces gens de peu auxquels il dédie une perspicacité aiguë  et le lait de son humaine tendresse de « raccomodeur de destinées ».

                                                                                                                     

                                                                                                                         Michel Boissard

 

Tout Maigret, volume X, Les nouvelles, G. Simenon, 2008, Omnibus, 24,50 euros

 

Publié dans articles La Gazette

Commenter cet article