DES MOTS POUR DES METS

Publié le par Biblinimes

 

http://www.editionsdelherne.com/media/k2/items/cache/144aba6c568fde2fce1a77afef2ebf5c_S.jpg                                                          

 

 

Colette (1873-1954) fait mentir Saint-Thomas d’Aquin. Le sixième péché capital s’accorde à la deuxième vertu cardinale. La gourmandise n’est pas contradictoire avec la tempérance. Ainsi parle l’auteur  de « Sido » (1930) et de « La Chatte » (1933), dans un subtil article du 27 janvier 1939, publié par le magazine « Marie-Claire », dont le directeur littéraire de l ’époque n’est autre que  le romancier Pierre Bost  (1901-1975), un gardois de Lasalle… « Arrière les épices coup-de cymbales, l’alcool grosse-caisse, la sauce-jazz ! Arrière la goinfrerie, la gloutonnerie et toutes autres intempérances ! » Etre gourmand, c’est être gourmet : « …d’une tartine de beurre comme d’un homard grillé ». C’est se délecter d’un « café au lait de concierge » assortissant le breuvage de larges tartines beurrées. Qu’un passage au four vous restitue « dorées, brunies, croustillantes, crevant çà et là en grosses bulles onctueuses ». C’est, encore, pour le dîner «… une grosse soupe de légumes mijotés qui baigne une courte saucisse ». A moins que vous ne vous régaliez d’une « orgie de dattes ». Ou « d’un œuf poché au vin rouge ». Femme libre et libérée, tous sens aux aguets, provocatrice dans ses amours comme devant ses fourneaux, Colette nous hèle dans un style fruité et juteux : « Savez-vous faire la galette à l’écume de beurre ? Aimez-vous le chocolat rôti ? Et la côte de veau aux anchois ? » Filant les mots pour décortiquer les mets, ordinaires ou recherchés, l’écrivain des « Claudine » (1900-1903) laisse aller sa plume séductrice sur le papier bleu de charme d’un recueil de chroniques - pas seulement culinaires - à consommer sans modération.

 

                                                                                                            Michel Boissard

 

J’aime être gourmande, Colette, L’Herne, 2011, 9,50 euros

 

Publié dans articles La Gazette

Commenter cet article