KARL MARX, LE RETOUR…

Publié le par Biblinimes

 http://ecx.images-amazon.com/images/I/51WGdYFx%2B1L._SL500_AA300_.jpg

Trois raisons au moins de lire cette plaquette singulièrement intitulée : « L’Argent danse pour toi ! »  Et  non moins étonnamment signée : Karl Marx (1818-1883)… D’abord, l’éditeur : Indigène, sis à Montpellier. Dont la devise pourrait être empruntée au texte récent du résistant Stéphane Hessel : « Indignez-vous ! » Publié dans la même collection : « Ceux qui marchent contre le vent ».  Ensuite, l’auteur de la couverture : le peintre nîmois Claude Viallat. Dont le « haricot écrasé », forme privilégiée par l’artiste, s’accorde, dans sa sobriété et sa quotidienneté, à la philosophie critique, et donc décapante, du jeune Marx. Car l’ouvrage que voici est écrit par un homme de vingt-six ans. Dont la postérité mémorielle s’incarnant, au XXe siècle, dans un système de pouvoir failli, masque souvent l’alacrité de pensée, la pertinence d’analyse, la force de démonstration. Marx vit à Paris lorsqu’il rédige les « Manuscrits de 1844 ». Parus en France seulement en…1937 ! Les quinze pages ici réunies sont la quintessence de ces manuscrits économico-philosophiques. Dont l’actualité tient à l’exceptionnelle pénétration du rôle de l’argent dans la société capitaliste. En deux phrases lumineuses : « Moins tu es, moins tu manifestes ta vie, plus tu as, plus ta vie aliénée prend le dessus… »  Et encore : « …tout ce que tu ne peux pas, ton argent le peut : il peut manger, boire, aller au bal, au théâtre ; il connaît l’art, l’érudition (…) la puissance politique ; il peut voyager ; il peut t’attribuer tout cela (…) c’est lui la vraie puissance. » En cette année-Bettencourt et sous le règne du « Président des Riches » ( Zones, 2010, Michel et Monique Pinçon),  le retour de Karl Marx rappelle opportunément que l’argent transforme « l’amour en haine et la haine en amour, la vertu en vice et le vice en vertu, le crétinisme en intelligence et l’intelligence en crétinisme »…

 

                  Michel Boissard

 

L’Argent danse pour toi !, K. Marx, Indigène, 2010, 3 euros

 

 

Publié dans articles La Gazette

Commenter cet article