LIRE LE PAYS

Publié le par Biblinimes

http://www.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/diffusion_oeuvre_livre/2011/07/06/87367/imagepage/france.jpg

En 1977, le quotidien « L’Humanité » demande à cent écrivains de « Lire le pays ». Rues, villages, villes, provinces, sont ainsi dévoilés ou revisités. De Jean Genêt (1910-1986) qui salue la Cathédrale de Chartres, au romancier Yves Gibeau (1916-1994) célébrant la bonne Lorraine. Cette entreprise précède d’une décennie la publication de « L’Identité de la France » de l’historien Fernand Braudel (1902-1985). Texte fondateur qui souligne : « L’identité de la France ? Un résidu, un amalgame, des additions, des mélanges. » Au nombre desquels l’essayiste Jean-Christophe Bailly compte aujourd’hui les paysages et les gens. La géographie entremêlée à l’histoire. Les « Voyages en France » qu’il nous offre, se légitiment moins par la résurgence idéologique dc la fameuse « identité nationale », que par une double démarche. Assistant à New York à la projection de la « Règle du Jeu », le classique de Jean Renoir, Bailly éprouve qu’il y a dans ce film quelque chose de typiquement français. Y a-t-il donc uneémotion de la provenance ? Plus tard, visitant un matin d’hiver, une maison de retraite aux confins des monts du Lyonnais, l’écrivain ressent dans le mélange vaporisé de brouillard et de soleil une sorte d’équivalent français - d’équivalentpopulaire- du climat qui entoure « La Montagne magique » de l’allemand Thomas Mann… Du coup, il sélectionne quelque trente sites singuliers. Qui font de la France un sujet d’exploration et l’objet d’un rendez-vous unique. Entre une rue du vieux Bordeaux et le Familistère de Guise, de Varennes et Verdun à « Orléans, Beaugency, Notre Dame de Cléry, Vendôme, Vendôme », prenez le temps et le plaisir de lire les pages consacrées au Castellum Aquae. A Nîmes et au Pont du Gard. Sous la conduite du Nemausensis poetaFrancis Ponge (1899-1988), laissez-vous séduire par les galeries d’eau, les escaliers et les balustres de Jacques-Philippe Mareschal. Qui sut lier, avec les Jardins de la Fontaine, l’imprégnation romaine aux Lumières du XVIIIe siècle !

 

Michel Boissard

 

 

Le Dépaysement. Voyages en France. J.Ch. Bailly, Le Seuil, 2011, 23 euros

 

Publié dans articles La Gazette

Commenter cet article