UNIVERSALISME SCIENTIFIQUE ET DOMINATION DES EXPERTS, UN SIECLE DE FABRICATION DE L’ELITE OCCIDENTALE LA LONDON SCHOOL OF ECONOMICS (1895-2010)

Publié le par Biblinimes

 

 

 

La London School of Economics and Political Science, 1895-2010, de Marie Scot, 384 pages, PUF-Le noeud gordien, 2011, 25 euros

 

 

Dans l’histoire séculaire de laLondon School of Economics and Political Science (LSE), on distinguera l’émergence de l’une des premières institutions universitaires au monde pour les sciences économiques et sociales, et la trajectoire de classe d’une fabrique prestigieuse des élites occidentales. C’est, en tout cas, la conclusion centrale que l’on peut dégager de ce bel essai d’histoire culturelle. Opportunément publié au coeur du débat sur les universités d’excellence. Fondée en 1895, laLSE est d’abord un club politique socialiste anglais qui fait souffler un air nouveau à la fin du très long règne de Victoria… Ses promoteurs, entre autres l’économiste Sidney Webb (1859-1947) et le prix Nobel de littérature, G.B.Shaw (1856-1950) appartiennent à la Fabian Society, une sorte de think tankréformateur modéré – à l’origine de la création du Parti travailliste (1900) et de sa refondation idéologique en New Labour dans les années 1990. Fondée sur le modèle de l’Ecole libre des Sciences Politiques, la LSEse veut le contre-type des ancient universities – Oxbridge, contraction des célèbres Oxford et Cambridge. Mais elle ne sera jamais le double de l’ENA ou de HEC en France. « Nursery de leaders » v/s pépinière du Pouvoir ! L’efficacité du cursus universitaire est préférée à la liberal educationdu gentleman.L’ouverture au monde est privilégiée sur la fermeture sociale. « La LSEa pour objectif de contribuer à la découverte et à la diffusion de nouveaux savoirs qui auront un impact crucial sur le bien-être et la culture dans le monde. » Le critère international - 67 % d’étudiants étrangers provenant de plus d’une centaine de pays en 2010 - est tôt venu s’ajouter à la vocation cosmopolite affirmée dans la recherche..Focalisée sur l’étude des sciences économiques, elle symbolisera l’affrontement autour des thèses du Welfare State (L’Etat Providence), entre le libéral de l’école autrichienne Friedrich Hayek (1899-1992) et le « régulateur » John Maynard Keynes (1883-1946)… « Exemple représentatif de world class university », la LSE,si elle se pare « des vertus de l’universalisme » et met en circulation « des théories à vocation mondiale », apparaît néanmoins étroitement tributaire des besoins d’expertise politique dominants…

 

Michel Boissard,

Historien

 

Publié dans humanité

Commenter cet article