Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LES EAUX VIVES D’UN HISTORIEN

Avant que le troisième dimanche de septembre révolu ne transforme l’historien émérite en hors-la-loi, hommage soit rendu à Bartolomé Bennassar pêcheur de truites actif depuis au moins dix lustres . Les mémoires qu’il nous procure ont le charme « naturiste...

Lire la suite

LA MORT AU GOUT DE PAIN

Août 1951, Pont-Saint-Esprit, 4000 habitants, centre d’une plaine vini-viticole, ville d’art que l’Histoire – avec la Résistance – a marqué durablement. La mort récente de l’ex-maréchal Pétain, ni la poursuite de la guerre de Corée, ni la enième crise...

Lire la suite

TOUTES LES CHAMBRES D’UNE VIE

Parce qu’elles sont « le lieu de nous où toute chose se dénoue » (Aragon), les chambres inspirent l’écriture littéraire. Sophie Braganti nous guide avec beaucoup de finesse vers leurs mystères de jour et de nuit. Chambre de monastère ? « Monastère sans...

Lire la suite

LE ROMANESQUE DU SIECLE

Méditerranéen d’origine – né en Algérie, comme Jules Roy et Camus - Robert Merle (1908 – 2004) a remarquablement exprimé le romanesque du siècle qu’il a traversé tout entier. Une fervente biographie invite à (re) lire cette œuvre qui porte témoignage...

Lire la suite

REFORME ? NON, REVOLUTION…

« Réforme », tome 8 de l’ »Histoire de France » de Jules Michelet (1798 – 1874), heureusement rééditée, paraît en 1855. Un quart de siècle, plus tôt, Guizot, dans son cours « La Civilisation en Europe » a fixé les cadres d’interprétation de cette rupture...

Lire la suite

LES VIES MULTIPLES D’UN NIMOIS LIBERAL

Mieux qu’une biographie, Laurent Theis nous procure une série de portraits – intimes, de groupes ou en majesté – de François Guizot (1787 – 1874). Davantage que la peinture convenue de l’homme d’Etat en son siècle, voici de multiples vies entrelacées...

Lire la suite

AIMEZ-VOUS FAUST ?

C’est dans le cours d’une existence « sans risque » que le narrateur de ce récit déjanté et « faustien » reçoit à domicile le Diable. Jusque là il écrivait des articles consensuellement critiques dans des journaux convenus, publiait des « romans de moeurs...

Lire la suite

EUGENE DABIT, A HAUTEUR D’HOMME

De l’apprenti-serrurier ignoré, artiste-peintre méconnu, romancier célèbre de « L’Hôtel du Nord » Eugène Dabit (1898-1936), l’écrivain nîmois Marc Bernard a donné un étonnant portrait. « Il est des gens qu’on voit d’en bas, ou d’en haut (...) Avec Eugène...

Lire la suite