UN PETIT-FILS DE FLORIAN

Publié le par Michel Boissard

 

                                                         

 

Sur le point d’être guillotiné, un assassin confesse à un prêtre l’étrange mobile de ses forfaits. Son ombre n’avait plus de tête ! Pour récupérer une normalité physique (et morale), quel meilleur moyen que de se faire légalement « raccourcir » (Exigence de l’ombre) ? Jean de Mauvers est un heureux de ce monde où il s’ennuie. L’Occasion s’offre de rompre avec la monotonie en se laissant couler avec quelque « Titanic » qui fait naufrage…  Trahi par l’amour de ses vingt ans, le narrateur de La Peur dans l’île  choisit de s’exiler précisément sur un îlot désert où, tout soudain, une toux humaine, rebelle et nocturne terrorise son hypocondriaque solitude. Sise Place Vendôme, à Paris, l’Agence Caribert, Pestel & Cie,  propose de louer ou d’acheter des…dangers ! Histoire de se donner un frisson glacé le long de la colonne vertébrale. Par exemple, vous dégustez un  délicieux un plat de cèpes. Lorsque surgit un médecin qui vous crie qu’il s’agit…d’amanites phalloïdes !!! Ce qui,  naturellement, vous fera tordre de douleur avant que de passer l’arme à gauche (Le Danger pour tous). Catulle Mendès (1841-1909), l’auteur de ces contes cruels (et de quelques autres joyaux comme la funèbre et baudelairienne Nuit de noces, ou l’abominable histoire de Paul, un adolescent aussi boutonneux que vicieux…) est un bordelais polygraphe, étoile filante de l’école Parnassienne, Poète, romancier, journaliste et critique bien oublié, il fut apprécié de Victor Hugo et détesté de » Jules Renard. L’essayiste nîmois Bernard Lazare l’a remarquablement « croqué » : « Un petit-fils de Florian, confit et pervers,  très Régence et très Bas-Empire, le dernier magicien ès lettres françaises. »

 

                                                                                                                                                         Michel Boissard

 

Exigence de l’ombre, C. Mendès, L’Arbre Vengeur, Talence, 2009, 11 euros

Publié dans articles La Gazette

Commenter cet article